Site d'annonces de mise en relation vendeur, acheteur, loueur de camping-car. Ventes d'accessoires, pièces détachées neuves et occasion sur toute la France !!
Vous êtes un particulier ?
Déposez une annonce gratuitement
Vous êtes un professionnel ?
Découvrez nos offres

Annonce déposée par

Découverte de Saint-Véran

Informations générales

Détail de l'annonce

Saint-Véran est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En savoir un peu plus ...
Des mines de cuivre étaient exploitées dès l’âge du bronze (IIe millénaire av. J.-C.) sur le territoire de la commune. La bornite y était extraite : certaines excavations y sont encore visibles (comme la Tranchée des Anciens), ou des entrées de galeries, beaucoup plus récentes.

La légende de saint Véran de Cavaillon raconte que, l'évêque de Cavaillon, né dans le Gévaudan au vie siècle, blessa un dragon qui ravageait la région de Cavaillon et le chassa en lui ordonnant d'aller mourir dans les Alpes. Ce Coulobre, saignant lors de sa retraite, a laissé tomber des gouttes de sang ; d'où la présence en France d'autres villages nommés Saint-Vérand, dans le Vaucluse, l'Isère et le Rhône.


Le village alpin reconstitué à Grenoble en 1925, en occasion de l'Exposition internationale de la houille blanche.
Autrefois, le village avait une activité artisanale importante : vannerie, outillage, ébénisterie, charpentes et agricole, élevage (chèvres, vaches). Il avait aussi une activité d'ardoiserie à partir des galeries creusées dans la falaise.

En 1925, le village est choisi pour être reconstitué lors de l'exposition internationale de la houille blanche qui se déroule à Grenoble.

Lieux et monuments

Porche d'entrée de l'église Saint-Véran.
L'église paroissiale Saint-Véran classée monument historique, est située dans le centre du village ; à l'extérieur, on retrouve des lions sculptés dont l'un tenant entre ses pattes un enfant. À l’intérieur de l'édifice, différentes statues en bois sculptées par les habitants du village représentent certains saints ; une crèche en bois datant des années 1950 a été réalisée par les habitants du village, chaque famille ayant réalisé une pièce. L'église est entourée du cimetière dans lequel reposent les Saint-Vérannais de confession catholique. Les habitants de confession protestante reposent quant à eux dans un cimetière situé dans le hameau du Raux.

On trouve dans le village une vingtaine de cadrans solaires muraux qui datent de la Renaissance. Un cadran solaire réalisé par le peintre Zarbula, en 1840, sur une maison du quartier des Forannes a été inscrit en 1996 sur l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Un observatoire astronomique a été créé en 1974 et est, depuis 1990, mis à disposition des astronomes amateurs.


Temple de Saint-Véran.
Le village possède une église réformée (temple protestant). L'ancien temple avait été détruit à la suite de l'édit de Fontainebleau, en 1685. Le temple actuel a été construit en 1804. Le clocher date de 1843.

La municipalité, avec l'aide des habitants du village et la fondation du patrimoine, a entrepris depuis maintenant plus de deux ans la rénovation des chapelles du village dont la superbe chapelle de Clausis située dans le fond de la vallée de la Blanche. Les chapelles sont ouvertes une fois par semaine au public durant la période estivale.

À La Chalp, on peut voir l'église paroissiale Sainte-Agathe. Elle a été reconstruite vers 1845 à la suite d'une inondation.


Musée « Le Soum ».
À visiter également, un musée de la vie paysanne du xixe au xxe siècle, dans une vieille fuste, le musée « Le Soum »13. La maison a été construite en 1641. Elle a été achetée en 1993 par des personnes nées à Saint-Véran collectionneurs d'objets de la vie quotidienne et du travail de la terre dans les montagnes du Queyras. Elle permet de voir l'organisation d'une maison-ferme où vivaient hommes et bêtes en autarcie pendant les longs mois d'hiver.

Les maisons traditionnelles saint-vérannaises ont un plan particulier adapté à la vie montagnarde. Le rez-de-chaussée est construit en murs de pierre de 50 à 70 cm d'épaisseur. La partie supérieure appelée « fuste » est faite en troncs d'arbres empilés croisés aux angles et toit de bardeaux en mélèze. Le bâtiment est relié à un plus petit en pierres couvert de lauzes appelé « caset ». Hommes et bêtes accédaient au rez-de-chaussée par une porte à double-battants. On trouve à cet étage :

la fougagno, ou cuisine ;
la carotto, ou cave ;
le peil, pièce voûtée placée contre le mur de la fougagno où est placé l'âtre ;
l'étable ou l'écurie, qui est une pièce commune aux hommes et aux bêtes. La table, les chaises et le lit clos étaient placés près de la fenêtre et les hommes profitaient de la chaleur animale. Les bêtes se trouvaient au fond de la pièce.

Croix de mission.
Saint-Véran possédait six croix de mission. Une croix était dressée à chaque passage d'un missionnaire venant apporter la bonne parole aux paroissiens. Chacune des croix portait les symboles de la Passion du Christ.

Aire de stationnement :
Aire communale
ST VERAN, Hautes-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
AIRE COMMUNALE
60 km S.-E. Briançon.
Ouverture de l'aire : du 01/06 au 15/10
Station sport d'hiver sur place
CONTACT & ACCÈS

Adresse :
Parking de la Madeleine
05350 ST VERAN
Contact :
Tel. : 04 92 45 83 91
Email : mairie.stveran@wanadoo.fr
Langues parlées à l'accueil :
Français, Anglais

Coordonnées GPS :
Latitude : 44.7047
Longitude : 6.8608

Contact annonceur

LCCC

Gestion de l'annonce

Statistiques de l'annonce

Nombre de vues : 2534
Dernière visite le : 30/03 à 19:24
Référence : 607
Envoyer à un ami :   
 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK