Site d'annonces de mise en relation vendeur, acheteur, loueur de camping-car. Ventes d'accessoires, pièces détachées neuves et occasion sur toute la France !!
Vous êtes un particulier ?
Déposez une annonce gratuitement
Vous êtes un professionnel ?
Découvrez nos offres

Annonce déposée par

Découverte de Carennac

Informations générales

Détail de l'annonce

Carennac est une commune française située en Vallée de la Dordogne dans le département du Lot, en région Occitanie.

En savoir un peu plus ...
Du temps où il se nommait Carendenacus, Carennac était un village médiéval rassemblé autour d'une église dédiée à saint Sernin et dépendant de l'abbaye de Cluny. Sous l'impulsion de cette grande abbaye, la paroisse devint prieuré et entreprit la construction de l'actuelle église Saint-Pierre, édifice roman du xie siècle. Le château des Doyens, construit au xvie siècle, abrita de 1681 à 1685 le célèbre François de Salignac de Lamothe, dit Fénelon, futur archevêque de Cambrai, qui choisit cet heureux coin de terre pour écrire Les Aventures de Télémaque.

Lieux et monuments

Château des doyens.
Le village de Carennac s'est développé à partir du xie siècle, après la fondation d'un prieuré-doyenné de l'ordre de Cluny. Blotti le long des fortifications du monastère, Carennac conserve bien des aspects du Moyen Âge. Son église Saint-Pierre est un très bel édifice roman doté d'un magnifique tympan du xiie siècle. Son cloître, rebâti au xve siècle après la guerre de Cent Ans, abrite dans sa salle capitulaire la fameuse Mise au tombeau, sculpture de la fin du xve siècle d'une rare perfection.

Au xvie siècle, la construction du château du Doyen est réalisée avec sa façade en pierre blanche du pays, les fenêtres à meneaux, les lucarnes sculptées. Le château est un des éléments du prieuré-doyen de Carennac, construit au xvie siècle pour être un logement prestigieux du doyen. Salles et galeries sont organisées sur quatre niveaux autour d'un escalier, large et imposant.

L'un des Plus beaux villages de France.
Le château des Doyens

Plafond de la salle d'apparat.
Le château des Doyens est un quadrilatère de 20 m sur 10, datant du xvie siècle, il s'agit d'une belle demeure privée, construite en pierre de taille, comprenant, avec les combles, trois étages d'appartements. Un escalier à vis dessert toute la hauteur du bâtiment. Au premier étage se trouve la salle d'apparat, la mieux conservée à l'heure actuelle. Le plafond à poutrelles saillantes du xviie siècle est peint de rinceaux, de fleurettes, de paniers et de divers sujets mythologiques. Le château abrite à présent l'Espace patrimoine du pays d'art et d'histoire de la vallée de la Dordogne. Il présente une exposition permanente en accès libre, qui permet de découvrir la richesse naturelle, patrimoniale et architecturale de ce pays labellisé « Pays d'art et d'histoire » par le ministère de la Culture. Le château des Doyens a été classé monument historique au 2 février 1938

L'église Saint-Pierre

Tympan de l'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre est une construction romane de la fin du xie siècle augmentée au milieu du xiie d'un porche orné d'un superbe tympan sculpté. Ce tympan repose latéralement sur un faisceau de quatre colonnes faisant office de trumeau. Il offre aux regards une vision symbolique de la fin des temps. Occupant toute la hauteur du tympan, le Christ en majesté tenant le Livre et bénissant, est assis sur un trône richement orné. Les symboles des quatre évangélistes l'entourent tandis que les apôtres, répartis sur deux registres, contemplent la vision céleste. L'église comprend trois nefs séparées par d'épais piliers, plus une rangée de chapelles sur le côté nord. Elle possède une trentaine de chapiteaux sculptés d'entrelacs et de palmettes. Un clocher roman, carré, s'élève au-dessus de la croisée du transept. Un Dit des trois morts et des trois vifs, représentation murale montrant trois jeunes gentilshommes interpellés dans un cimetière par trois morts, qui leur rappellent la brièveté de la vie et l'importance du salut de leur âme. L'église Saint-Pierre a été classée par arrêté du 2 mai 1893 aux Monuments historiques.

Le cloître
Lieu de méditation pour les moines. Il se compose de deux parties d'époques différentes : la partie attenant à l'église romane avec ses baies géminées date du xiie siècle. Les trois autres galeries furent reconstruites en style gothique flamboyant au xve siècle. Chaque galerie est ouverte par des baies à remplages. On y trouve la salle capitulaire, où se réunissaient les moines, qui a été remaniée à plusieurs époques, avant de servir de citerne pendant près de deux siècles. Elle a récemment été restaurée et abrite une Mise au tombeau de la fin du xve siècle, des bas-reliefs du xve siècle représentant la Passion du Christ, et une série de statues de saint(e)s de facture plus populaire. Le cloître a été classé monument historique au 18 avril 1914

La Mise au tombeau
Cette Mise au tombeau date de la fin du xve siècle. Elle est impressionnante par la douloureuse expression des personnages, grandeur naturelle, au centre desquels se trouve la Vierge Marie qui pleure, soutenue par saint Jean, Marie, épouse de Cléophas, Marie-Salomé et Marie-Madeleine. Le Christ, dont le visage est empreint de douceur, est étendu sur une table de pierre. Le linceul est soutenu par Joseph d'Arimathie, à droite, et Nicodème, à gauche, les deux disciples qui détachèrent de la Croix le corps du Christ et l'ensevelirent.

Maisons classées
La maison contiguë à la Porte fortifiée du château (de l'ancien prieuré) classé par arrêté du 2 février 1938 aux Monuments historiques.
Une maison dont la cheminée du xvie siècle est inscrite par arrêté du 21 octobre 1925 aux Monuments historiques.


Tour d'escalier
Le village de Carennac conserve de nombreuses maisons du XVe et xvie siècles. On peut également remarquer une tour d'escalier du xvie siècle, située non loin d'un pont sur le Méderic, face à l'île de Calypso.

Dolmen des Igues de Magnagues : 44° 53′ 12″ N, 1° 43′ 53″ E
Dolmens du Noutary : 2 dolmens ; le dolmen n°1 est un dolmen à vestibule disposant d'une très grande table (4 mètres de long pour 2,30 mètres de large) creusée en surface d'un petit bassin (0,40 mètre de diamètre et 0,28 mètre de profondeur). 44° 54′ 09″ N, 1° 42′ 31″ E 44° 54′ 23″ N, 1° 42′ 23″ E
Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]
Le plus célèbre : François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon, né le 6 août 1651. L'île de Télémaque, entre deux bras de la Dordogne en face de Carennac, lui doit son nom puisque c'est en l'église de Carennac qu'il aurait écrit son œuvre du même titre.
Charles Dunoyer juriste et économiste
George Hiller
Georges-Émile Lebacq peintre voir Période Quercynoise

Aire de stationnement :
Description:
zone de service est prévu l'été 2016 opérationnelle - calme - Centre 400m

Informations générales
Emplacement de parking mixte | Capacité d'accueil max.: 10 | Longueur max. du camping-car: Geen limiet | Durée de séjour max.: 7 dagen | Ouvert du: 1/1 - 31/12

Renseignements sur les prix
Camping-car (2 personnes taxes incl.): Gratuit

Contact:
Le Bourg, 46110 Carennac, France
Téléphoner: +33565109462 | Email: mairie-carennac@info46.fr

GPS:
N 44.91648, E 1.72993
N 44°54'59", E 1°43'48"

Contact annonceur

LCCC

Gestion de l'annonce

Statistiques de l'annonce

Nombre de vues : 496
Dernière visite le : 20/09 à 03:54
Référence : 568
Envoyer à un ami :   
 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK