Chercher, comparer, trouver votre futur camping-car au meilleur prix parmis des milliers d'annonces de concessionnaires et de particulier sur toute la France.
Vous êtes un particulier ?
Déposez une annonce gratuitement
Vous êtes un professionnel ?
Découvrez nos offres

Annonce déposée par

Découverte de Sant'Antonio

Informations générales

Détail de l'annonce

Sant'Antonino est une commune française située dans le département de la Haute-Corse en région Corse. Elle est classée parmi les plus beaux villages de France.

En savoir un peu plus ...
Moyen Âge
Village du ixe siècle, fondé par Ugo Colonna, son établissement au sommet de la colline permettait de s'y réfugier et de s'y défendre au moment des invasions mauresques. Si certains comparent son architecture à un nid d'aigle, c'est en fait plutôt à un escargot car les maisons se sont construites en vagues descendantes.

Son église fut elle construite au xie siècle Auparavant, les habitants descendaient à la chapelle de Cateri pour y célébrer les offices. Longtemps cette chapelle a été un point de discorde entre ces deux villages.

Le descendant direct de Ugo Colonna fut Arrigo Ier Colonna, plus connu sous le nom de Arrigo il Bel messer, né aux alentours de l'an 940.

La Balagne fut ensuite dominée par les seigneurs de Pino.

« Il s'agit d'une famille importante et proche des marquis, au moins à la fin du xie siècle. Elle est, à cette époque, largement possessionnée dans tout le nord-ouest de la Corse. »

— Daniel Istria in Pouvoirs et fortifications
Selon la chronique de Giovanni della Grossa, les seigneurs de Pino de Sant' Antonino édifièrent plusieurs fortifications. Trois cousins se firent une guerre sanglante : « Les Pinaschi, aveuglés par la discorde et par leurs projets ambitieux, prirent à leur tour les armes les uns contre les autres. En effet, Malaspina, neveu du comte Arrigo, pendant les premiers troubles qui suivirent la mort de son oncle, s'étant mis en campagne pour se rendre maître de l'île, trouva de la résistance dans ses deux cousins, Malpensa et Malafidanza, dont les noms indiquaient assez le caractère. Malpensa, qui prétendait avoir sa part dans l'héritage d'Arrigo, s'établit à Speluncato et y construisit un château. Alors Malaspina, voyant cette révolte, s'allia avec Malafidanza, et alla avec lui et les gens qui l'accompagnaient assiéger Malpensa. Mais pendant le siège du château, Malafidanza, changeant d'idée, se sépara de Malaspina, passa Bracaggio et s'y fortifia. Par suite de ce départ, Malaspina, réduit à l'impuissance, abandonna l'entreprise et s'en alla à Sant'Antonino, qui était la résidence seigneuriale. Les Pinaschi restèrent ainsi maîtres de toute la Balagne ; ils étaient établis en trois endroits différents, et les pays les plus rapprochés leur obéissaient. Les descendants de ces trois cousins, qui habitaient les trois châteaux, furent ensuite appelés gentilshommes. - Letteron 1888, »

Mais deux frères de S. Antonino, Mannone et Emanuello, songeant plus à leur propre intérêt qu'à la promesse faite et à la paix conclue, tuèrent un jour Aldobrando, seigneur d'Ostricone, qui avait bâti dans leur voisinage, sur un rocher, un château qu'il appela S. Angelo. Ils se partagèrent sa seigneurie avec ses biens. La Corbaia échut à Mannone, et S. Antonino à Emanuello ; de l'un descendirent les gentilshommes de la Corbaia, et de l'autre ceux de S. Antonino6.

Les documents de 1289 ne mentionnent plus les seigneurs et les châteaux de Balagne - à l'exception de celui de Sant' Angelo - et celui de 1324-25 ne cite que trois familles dont le rôle est très secondaire, les Bratagliesi (Bracaggio), les Santatoninatti (Sant' Antonino) de Corbaia et les Spiloncattici (Speloncato).

Sant'Antonino possédait une église castrale, située à l'extérieur du castrum. Le castrum de Sant' Antonino possède, dès sa fondation sans doute, sa propre église qui a donné son nom à l'agglomération ; elle devient paroissiale au plus tôt au xve siècle. En 1589, après l'avoir décrite, Mgr Mascardi souligne la complexité de la situation qui témoigne bien, même à cette période tardive, du rôle très secondaire joué par cette église castrale : "Parmi les hommes de Sant' Antonino, il y en a qui sont de la paroisse de San Cesario, d'autres de San Quilico , d'autres de celle de Sant' Antonino, mais ils sont inhumés dans l'église piévane d'Aregno".

Temps modernes
La piève d'Aregnu, dont on sait qu'elle n'existait pas encore au xive siècle, contient au début du xvie siècle seize villages parmi lesquels la Corbaia, Monticello, Sant'Antonino et Santa Reparata qui sont les principaux et les mieux peuplés, particulièrement Sant'Antonino et la Corbaia où résident des Caporaux. L'Algajola était la demeure du lieutenant de l'Office.

1553 - Les Commissaires génois envoyèrent à Calvi, avec une compagnie de Corses, Anton Paolo de Sant'Antonino, homme sûr et jouissant dans le pays d'un grand crédit8.
Afin de maîtriser les hostilités grandissantes dans l'île, les magistrats de Gênes prirent des mesures destinées à abattre l'orgueilleuse obstination des Corses ; ils déclarèrent rebelles Sampiero Corso et toute une liste de Corses dont Francesco de Sant'Antonino, et leur tête mise à prix. Francesco de S. Antonino sera nommé capitaine par Thermes.
Le capitaine Anton Paolo de St-Antonino qui commandait une compagnie de Corses, fut envoyée à Corte par Agostino Spinola, commissaire génois, sous le commandement du colonel Orazio Brancadoro de Fermo.
1555 - Les Français fortifient le village de Sant'Antonino où ils entretenaient quelques soldats pour tenir les Calvais en échec. Ils y transportèrent le canon qui avait été débarqué et laissé à l'Algajola


Lieux et monuments :
Moniment aux morts, située sur la place de l'église.
Église de l'Annonciation

Église de l'Annonciation et confrérie
L'édifice religieux est daté du xie siècle. Remanié, avec un haut clocher de quatre niveaux, son architecture est très sobre. Il est situé sur la grande place, au pied et hors du village, proche de la chapelle de confrérie et du monument aux morts.

Dans cette église paroissiale, six œuvres, toutes propriété de la commune, sont classées au titre des Monuments historiques :
Catherine de Sienne de la fin du xviiie siècle,
orgue de tribune du xviiie siècle, MH en 1996,
buffet d'orgue et tribune d'orgue datant de 1744 ; 1789, MH en 1992.
Entre l'église et le village, un parking payant a été aménagé pour le stationnement des véhicules automobiles et autocars très nombreux en période estivale. À savoir aussi que toute circulation est interdite puisque impossible dans le village.

Chapelle de Confrérie
La chapelle de confrérie (Casazza) est voisine de l'église de l'Annonciation.

Chapelle de la Confrérie St Antoine d Sant'Antuninu
Chapelle Sainte-Anne et des Bergers
Cette chapelle se trouve en bas du village.

Chapelle Notre-Dame de Lavasina
La petite chapelle donne sur la place du même nom (ou Piazza di u Duttore Paul Savelli Spinosi), située versant ouest du piton (côté Aregno), sur la venelle menant au sommet du village.

Eglise de la Trinité et de San Giovanni.
L'église de la Trinité et de San Giovanni au milieu du cimetière d'Aregno, est un héritage pisan du xie siècle. Elle est classée Monument historique par arrêté du 11 août 1883.

Sa particularité administrative est que, propriété de la commune d'Aregno, elle se situe néanmoins, avec le cimetière, sur le territoire de la commune de Sant'Antonino.

Patrimoine mobilier
Dans cette église paroissiale, quatre tableaux, tous propriétés de la commune, ont été classés MH en 1998 :

La Déposition de croix avec quatre donateurs du xviie siècle, classé MH en 1992,
La Fuite en Égypte du xviiie siècle,
Les Âmes du purgatoire non daté,
La Vierge au rosaire avec saint Dominique et sainte Catherine de Sienne de la fin xviiie siècle.
Patrimoine naturel
ZNIEFF
Sant'Antonino est concernée par deux zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 2e génération :

Oliveraies et boisements des collines de Balagne
La commune fait partie des dix-huit communes de Balagne concernées par la ZNIEFF 940004142 - Oliveraies et boisements des collines de Balagne, zone répartie sur trois des principales vallées de la Balagne : la vallée du Fiume Seccu, le bassin d'Aregno et la vallée du Regino.

Vallée du Regino
La zone qui concerne dix communes, est située au creux de la vallée du Regino, et suit le cours d'eau. La ZNIEFF englobe la ZPS mise en place pour le suivi et la protection du milan royal, avec une extension pour le cours d'eau, pour ses intérêts batracologique, herpétologique et chiroptérologique, et de l'intérêt écologique de la vallée du Regino par la diversité des milieux environnants : maquis bas, zones ouvertes, arbres isolés.

Natura 2000
Milan royal
Site Natura 2000 Vallée du Regino.
Vallée du Regino
Au début des années 1990 la vallée du Regino a fait l'objet d'une inscription en zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) en raison des fortes densités de milans royaux rencontrées (environ 50 couples). En 2006, d'après un élu local, 73 couples ont été recensés sur la commune.

Le site fait l'objet de ZPS à l'inventaire national du patrimoine naturel
Aire de stationnement :
Aire privée
ALERIA, Haute Corse, Corse
LE BANANA'S
48 km S.-E. Corte.
Ouverture de l'aire : du 01/01 au 31/12
Montagne à 5 km, Rivière à 200 m
CONTACT & ACCÈS

Adresse :
Casaperta
20270 ALERIA
Accès :
R N 200 Corte Aleria.
Contact :
Tel. : 06 38 96 91 84
Email : magali.agosti@gmail.com
Langues parlées à l'accueil :
Français

Coordonnées GPS :
Latitude : 42.1739
Longitude : 9.4208

Contact annonceur

LCCC

Gestion de l'annonce

Statistiques de l'annonce

Nombre de vues : 238
Dernière visite le : 22/06 à 12:48
Référence : 639
Envoyer à un ami :   
 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK